Partage personnel


 

Il y a en moi une vision idéalisée de Noël qui refuse de disparaître, héritée de l'enfance je suppose, et qui ressemble beaucoup au type d'image ci-dessus. Je rêve d'un Noël dans toute la splendeur de sa magie blanche et enneigée, rempli de lumières de bougies et de lanternes, de sapins odorants et scintillants, de feux de bois et de bons sentiments. Aucun de mes 50 Noëls n'a, jusqu'ici, réuni tous ces éléments, et au vu des températures quasi printanières actuelles, ce n'est pas encore pour cette fois !

 

C'est aussi avec une pointe de désespoir que d'année en année, je sens mon beau rêve blanc perdre progressivement de son attrait, dévoré par la conscience aigüe de tout ce qu'il engendre : consumérisme outrancier, gâchis, solitude, souffrance animale et j'en passe. 

 

Ainsi, j'aimerai vous proposer quelques idées qui vous parleront peut-être autant qu'à moi, afin de faire une différence qui réchauffe le coeur. 

 

1/ Faire une donation à une association (et encore mieux, pourquoi ne pas s'engager pour un petit don mensuel ?). Peu importe le montant, on sait bien que les petits ruisseaux font les grandes rivières. Personnellement, mes donations vont toujours à la cause animale, mais il y a tant de choix ! Chacun peut trouver ce qui parle à son coeur. 

 

2/ A propos d'animaux, pourquoi ne pas regrouper quelques vieilles couvertures, plaids et coussins propres bien sûr et les porter à un refuge proche de chez vous ? Ce sont des équipements qui manquent toujours dans ces tristes lieux. 

 

3/ Si vous songez à un animal pour cadeau, n'oubliez pas les pensionnaires des refuges divers et variés au lieu de l'acheter à prix d'or dans un élevage ou un magasin. Un animal abandonné et auquel on offre une autre chance donnera des trésors d'amour en retour, il est propre et il pourra être choisi en fonction de ce que l'on cherche question caractère puisque celui-ci est déjà affirmé et connu, ce qui n'est pas le cas d'un bébé. 

 

4/ Sans pour autant programmer un repas végétarien, évitons le fois gras, nous savons bien ce qui est infligé à canards et oies afin d'en obtenir la matière première. 

 

5/ En guise de cadeau pour quelqu'un de notre entourage, offrons-lui de sa part un cadeau solidaire : un coq et 5 poules, une chèvre, des moustiquaires, une bicyclette,  des semences, etc... qui seront donnés à une famille du bout du monde. 

http://www.lescadeauxsolidaires.fr/

 

6/ Invitons autour de notre table quelqu'un qui sinon, serait seul le 25, nous en connaissons tous, hélas. 

 

Bon Noël à vous...